Le Parc naturel régional du Haut Jura

Retour à la liste

© Marc Forestier

Frontalier de la Suisse, le Parc naturel régional du Haut-Jura est à cheval sur les deux régions de Bourgogne-Franche-Comté (départements du Doubs et du Jura) et Auvergne-Rhône-Alpes (département de l’Ain). Situé en zone de moyenne montagne, il se caractérise par sa géologie (on parle de Jura plissé) ; ses paysages marqués par la forêt, l’eau, les tourbières et une mosaïque de milieux ouverts (prairies, pelouses sèches, pré-bois).

Le Parc naturel régional du Haut-Jura, c’est aussi une histoire partagée avec des savoir-faire entre industrie (lunetterie, horlogerie, jouets…), artisanat (émail, tournerie-tabletterie...) et agriculture (4 Appelations d’Origine Protégée fromagères : Comté, Morbier, Bleu de Gex et Mont d’Or).

Maison du Parc

Qu’est-ce qu’un Parc naturel régional ?

Les Parcs naturels régionaux sont créés pour protéger et mettre en valeur de grands espaces ruraux habités. Pour être classé « Parc naturel régional », le territoire doit comprendre des paysages, des milieux naturels et un patrimoine culturel de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile. Ce label « Parc naturel régional » est attribué par l’État, par décret.

© jb straubel

Quelles sont ses missions ?

Le Parc œuvre au développement et à la préservation de ses patrimoines. Autrement dit, il protège, aménage et valorise son territoire, avec une conviction forte : le respect de l’environnement.

Pour cela, le Parc se dote d’une charte : c’est le document qui définit les actions du Parc et son projet pour le territoire. Signée par les collectivités membres du Parc (communes, communautés de communes, départements et régions), elle s’applique pendant une période de 15 ans.
L’équipe du Parc naturel régional du Haut-Jura intervient ainsi dans des domaines variés : eaux et rivières, agriculture et économie de proximité, biodiversité et paysages, énergie et changement climatique, forêt, architecture, culture, tourisme ou encore urbanisme.

" Le Parc œuvre au développement et à la préservation de ses patrimoines "

Des exemples d’actions pour le territoire

Préservation des milieux naturels :
pour un bon fonctionnement des rivières

Sensibilisation : accompagner les
enseignants dans leurs projets
pédagogiques

À l’écoute de la biodiversité :
le programme dB@Risoux

Cet article est issu du n°10 de Nature Junior, pour le consulter, c'est ICI.
Vos commentaires