LOGRAMI, une association pour la préservation des poissons grands migrateurs

Retour à la liste

Dans le sillage des poissons grands migrateurs...

Qui sont les Grands Migrateurs ?

Ce sont de vrais randonneurs. Ils effectuent de plus ou moins longuent migrations pour perpétrer leur cycle de vie. Saumons, esturgeons, anguilles, mulets et bien d'autres encore,des globes-trotter invétérés qui vont migrer pour se reproduire. Le saumon par exemple va passer une partie de sa vie en mer et partira ensuite à la conquête des rivières (donc en eau douce) pour se reproduire. A l'inverse, l'Anguille européenne passe la moitié de sa vie en rivière et entame un voyage perilleux vers la mer pour se reproduire. D'autres espèces optent pour la vie un seul et même milieu, au choix, soit eau douce, soit eau salée. Comme ce célèbre marin d'eau douce : le brochet qui préfère parcourir de longues distances dans les cours d'eau, ou le hareng pas toujours mariné qui lui à un penchant pour les eaux bien salées et restera en mer.

Pour en savoir plus sur ces randonneurs intrépides, c'est par ici !

Une association dédiée à l'étude et la protection

L'association Loire Grands Migrateurs (LOGRAMI) s'intéresse de très près à certaines espèces de poissons grands migrateurs (anguille, saumon, alose et lamproie) pour mieux connaître les populations, leur biologie, leur écologie, leur habitat, l'évolution du nombre d'individus dans le temps, etc.

Depuis maintenant plusieurs centaines d'années, l'espèce humaine a considérablement modifié le fonctionnement des cours d'eau. Le fleuve de la Loire n'a pas été épargné. Il a subit de nombreux aménagements, ce qui perturbe le bon développement de certains poissons. Pour déjouer ces perturbations,des programmes de restauration des cours d'eau sont mis en oeuvre. L'association LOGRAMI a pour mission l'évaluation de ces projets.

Vos commentaires