SOS Chauve-souris !

Retour à la liste

Collèges

SOS Chauve-souris !

Un projet de sensibilisation local et environnemental

La préservation des espèces étant au cœur des préoccupations environnementales actuelles, les élèves de 4ème SEGPA du collège de Toucy (89) ont eu le privilège de participer cette année à un projet de sensibilisation autour des chauves-souris. L’objectif est simple : mieux connaître cet animal victime de sa mauvaise réputation pour mettre en place, avec les élèves des actions visant à le valoriser et à le protéger. Ce projet a débuté en avril 2019 et prendra fin à la fin de l’année scolaire. Les élèves étaient accompagnés durant chaque séance par Ludovic Louve, chiroptérologue au sein de la Société d’histoire naturelle d’Autun et donc spécialiste en la matière. Ses différentes interventions étaient complétées par des séances de renforcement ou de découverte avec leur professeur de sciences de la vie et de la terre, Mme Bordat, enseignante spécialisée à la SEGPA. De plus, les élèves rassemblent leurs connaissances acquises tout au long du projet sous la forme de quizz, de résumés et réalisent un diaporama qu’ils présenteront à la fin du projet à une classe de primaire et à des classes au collège. L’objectif était de convaincre un plus grand nombre de la nécessité de préserver ces espèces.

Première séance : Chiroptères, qui êtes-vous vraiment ?

Cette séance a permis aux élèves, très captivés d’en apprendre davantage sur ces mammifères méconnus, les légendes infondées qui leur collent toujours à la peau, leur anatomie et leur mode de vie. Les élèves ont découvert également que leur région, leur département mais aussi leur ville, Toucy, abritaient de nombreuses espèces dont certaines en voie de disparition d’où l’importance d’agir localement pour les préserver.
Durant cette même journée, Ludovic Jouve a installé 2 enregistreurs pour capter les ultras-sons émis par les chauves-souris afin de vérifier leur présence ou non au collège et de savoir de quelles espèces il s’agit.

Deuxième séance : Dans la peau d’un chiroptérologue !

Après une présentation des différentes techniques qui permet aux chiroptérologues d’inventorier les chauves-souris et du matériel qu’ils utilisent, les élèves, par petits groupes, ont été mis immédiatement en situation de recherche en extérieur. Manipuler antenne, récepteur, boussole, plan, pas si simple ! Les élèves se sont néanmoins prêtés au jeu avec plaisir et intérêt.

Ludovic Jouve de la SHNA, initie les élèves à la télémétrie ©Xavier Morize

Troisième séance : un exemple d’action en faveur de la protection des chauves-souris, les grottes d’Arcy-sur-Cure

Journée passionnante et sous le soleil dans une nature verdoyante ! Ludovic nous attendait sur place ainsi que son frère, Maxime Jouve du Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne. Lui aussi est un passionné de ces petites créatures. Direction la grotte des fées où a été installée une grille qui vise à préserver la tranquillité des chauves-souris qui y habitent et y hibernent en hiver. Le réveil d’une chauve-souris en léthargie peut lui être fatale, les élèves l’ont bien compris et ont pris conscience de la fragilité de cet animal et de la nécessité de respecter leur mode de vie. Par la même occasion, une visite de la grotte touristique a été organisée. Stalactites, stalagmites, colonnes, un peu de géologie tout de même ! Cette visite a elle aussi, été très appréciée des élèves. L’après-midi, retour devant la grotte des fées pour une présentation des dangers et menaces de la pollution humaine qui pèsent aujourd’hui sur les chauves-souris (insecticides, agricultures intensive, éoliennes, déforestation, etc…) et des actions que l’homme peut mettre en œuvre pour les protéger. Les élèves ont pris conscience également de leur utilité puisque les chauves-souris sont de grande consommatrices d’insectes qui peuvent être nuisibles pour l’Homme.

Visite des grottes d'Arcy-sur-Cure © BFC Nature

Quatrième séance : construction de nichoirs en atelier

299 ! C’est le nombre de contacts reçus par les 2 enregistreurs posés au collège durant une dizaine de jours ! 6 espèces recensées ! Pas de temps à perdre ! Accompagnés et aidés de Ludovic, de M. Faure, responsable de l’atelier Habitat à la SEGPA et M. Buttner, enseignant spécialisé à la SEGPA, les élèves ont passé la journée à couper, assembler, visser et peindre pour réaliser de magnifiques gîtes artificiels qui seront posés ensuite dans des coins tranquilles et adaptés au collège comme des arbres par exemple. L’objectif étant de garder nos chauves-souris et de permettent peut-être à d’autres colonies de venir s’y installer !

Nichoirs construits par les élèves ©Ludovic Jouve

Restitution du projet

Le jeudi 20 juin, encadrés de M. Jouve et de M. Faure, les élèves ont installé les 7 gîtes artificiels dans l’enceinte de l’établissement. Le huitième a été réservé pour la restitution et sera installé également dans le collège.
L’après-midi, les élèves ont accueilli les classes de CM2 de l’école de Toucy à qui ils souhaitaient leur faire partager tout ce qu’ils avaient appris durant ce projet. Le diaporama réalisé par Ludovic Jouve pour la première séance du projet a été adapté et simplifié et a servi de support à cette présentation. Les élèves se sont entrainés de longues heures pour ce grand oral et ce fut une réussite ! Les élèves de primaires ainsi que les adultes présents ont été très intéressés et bons nombres de CM2 souhaitent maintenant devenir « protecteurs des chauves-souris » ! Mission accomplie !
Les élèves de 4ème en ont profité pour montrer aux CM2 les gîtes installés dans le collège.
S'en est suivie la projection du film "une vie de Grand rhinolophe" et à 16h a eu lieu l'inauguration et la signature du collège en Refuge pour les chauves-souris en présence de Monsieur Xavier Brouillard proviseur de l'établissement, Monsieur David Beaudoin Président de la SHNA, Mme Leprêtre, coordinatrice de l'opération Refuge pour les chauves-souris à l'échelle de la Bourgogne ainsi que les professeurs responsable du projet Hélène Bordat (professeur de Sciences) et Olivier Faure (professeur d'atelier), ainsi que Monsieur Gildas Aubry de Maraumont Directeur de la SEGPA et Madame Isabelle Froment-Meurice, conseillère départementale.

Les élèves de 4ème ont été conquis par ce projet et ce sont investis avec beaucoup de plaisir et d’intérêt. C’est aussi pour nos élèves de SEGPA, une expérience enrichissante mais surtout valorisante. Les enseignants réfléchissent déjà à la reconduite de ce projet l’année prochaine mais en l’étendant à la commune de Toucy.

La vidéo du projet !

Vos commentaires